Actualité

Projet d’exposition : EMPREINTES DES TEMPS
La vie n’est qu’une succession de marques que nous laissons derrière nous durant notre passage sur cette terre, négatives comme positives, certaines plus marquantes et plus profondes que d’autres.

Sur le sable du temps, les hommes laissent leurs empreintes afin qu’on puisse les identifier et qu’on ne les oublie jamais. La toute première est, bien sûr, l’empreinte digitale. Mais il existe bien d’autres marques que l’amour, la société, les politiques et les religions laissent, et sur lesquelles nous n’avons manifestement que peu de pouvoir. Ainsi sur les murs blancs de la rédaction de Charlie Hebdo ce 7 janvier 2015, les empreintes laissées après le passage des hommes témoignent de l’énormité de la bêtise humaine. Sur des milliers de pages du journal et dans l’esprit de milliards d’humains, ceux qui nous ont quitté ce jour-là, laisseront les empreintes de leur talent.

Les éléments de la nature ne font pas exception à cette règle. Après des siècles et des kilomètres de voyage, les eaux de ruissellement ont fini par laisser de nombreuses marques sur les pierres de l’Atakora qui jonchent leur passage.

Empreintes témoins des temps présents et du passé.
Ma démarche artistique s’exprime par le mixage de matériaux comme le grillage, le fil de fer et la peinture. En plus de mes recherches, je questionne et deviens ainsi le griot de ces milliers de marques, petites ou grandes, négatives ou positives, qui restent les témoins des temps présents et du passé pour construire nos futurs. Hector Sonon, Artiste peintre Illustrateur

Actualité

Projet d’exposition : EMPREINTES DES TEMPS
La vie n’est qu’une succession de marques que nous laissons derrière nous durant notre passage sur cette terre, négatives comme positives, certaines plus marquantes et plus profondes que d’autres.

Sur le sable du temps, les hommes laissent leurs empreintes afin qu’on puisse les identifier et qu’on ne les oublie jamais. La toute première est, bien sûr, l’empreinte digitale. Mais il existe bien d’autres marques que l’amour, la société, les politiques et les religions laissent, et sur lesquelles nous n’avons manifestement que peu de pouvoir. Ainsi sur les murs blancs de la rédaction de Charlie Hebdo ce 7 janvier 2015, les empreintes laissées après le passage des hommes témoignent de l’énormité de la bêtise humaine. Sur des milliers de pages du journal et dans l’esprit de milliards d’humains, ceux qui nous ont quitté ce jour-là, laisseront les empreintes de leur talent.

Les éléments de la nature ne font pas exception à cette règle. Après des siècles et des kilomètres de voyage, les eaux de ruissellement ont fini par laisser de nombreuses marques sur les pierres de l’Atakora qui jonchent leur passage.

Empreintes témoins des temps présents et du passé.
Ma démarche artistique s’exprime par le mixage de matériaux comme le grillage, le fil de fer et la peinture. En plus de mes recherches, je questionne et deviens ainsi le griot de ces milliers de marques, petites ou grandes, négatives ou positives, qui restent les témoins des temps présents et du passé pour construire nos futurs. Hector Sonon, Artiste peintre Illustrateur

sem, eleifend risus. ipsum dictum et, neque. adipiscing